Actualités

Actualités de la SSR

Informations sur le coronavirus (COVID-19 / SARS-CoV-2)

La situation peut changer continuellement. Des informations actualisées et des réponses aux questions fréquemment posées sur le coronavirus sont disponibles sur le site de l'OFSP.

L'OFSP a mis en place des lignes téléphoniques pour les questions (tous les jours de 8 à 18 heures) :

  • Pour les professionnels de la santé : 058 462 21 00
  • Pour la population : 058 463 00 00

Déclaration de la commission des affaires cliniques (status au 25 août 2020)
Selon l'état actuel de nos connaissances, il n'y a aucune raison pour les patients d'interrompre leur traitement de base tant qu'il n'y a pas de suspicionune d'une infection active par le coronavirus (par exemple, toux, essoufflement et/ou fièvre ≥ 38ºC).

Vaccination contre la grippe (status au 25 août 2020)
Il est fortement recommandé aux patients immunodéprimés ou sous traitement antirhumatismal de base de se faire vacciner contre la grippe. Compte tenu de la pandémie de COVID-19, la vaccination contre la grippe est particulièrement importante car les risques d'infection simultanée par la grippe et le COVID-19 sont encore inconnus.

Mise à jour sur le Plaquenil® (hydroxychloroquine)
Status au 9 juin 2020:
Selon le courrier de l'OFSP du 8 juin 2020, I‘approvisionnement en hydroxychloroquine pour les patients chroniques s’est stabilisée et ne pose plus de difficultés actuellement. Au vu de l’évolution favorable de la situation, les recommandations et les mesures d'accompagnatrices (utilisation du formulaire de commande) sont donc levées avec effet immédiat.

L’hypothèse selon laquelle le Plaquenil® serait efficace en cas d’infection au COVID-19 n'a pas pu être prouvée dans les études.

Status au 9 avril 2020:
L’hypothèse selon laquelle le Plaquenil® serait efficace en cas d’infection au COVID-19 et son utilisation soudaine dans cette indication ont affecté son approvisionnement.

Dans un courrier du 9 avril 2020, l'OFSP a règlementé l’approvisionnement de l'hydroxychloroquine pour les patients ayant une indication reconnue. L'hydroxychloroquine peut être à nouveau être obtenue par les voies habituelles, mais ne doit être délivrée que pour les indications approuvées (polyarthrite, lupus érythémateux disséminé, photodermatoses, prophylaxie du paludisme). Un formulaire de commande spécifique doit être rempli pour sa prescription. Les grossistes/fabricants ne peuvent livrer la pharmacie que si ce formulaire de commande a été rempli au préalable.

Pour les patients COVID-19, des contingents d'hydroxychloroquine distincts sont fournis au secteur hospitalier.

Recommandation de la SSR pour l'administration d'Actemra® s.c.
Actemra® est actuellement l'une des thérapies utilisées pour COVID-19 (voyez https://ssi.guidelines.ch/guideline/3352). Il semble être efficace chez les patients présentant des manifestations pulmonaires graves et est maintenant utilisé dans de nombreux hôpitaux. Les patients qui sont hospitalisés aux soins intensifs avec COVID-19 doivent recevoir Actemra® par voie intraveineuse. 

Afin d'éviter les goulets d'étranglement dans la disponibilité d'Actemra® i.v., la SSR recommande que les patients rhumatologiques recevant l’Actemra® par voie intraveineuse passent à une administration sous-cutanée. Selon les études, Actemra® s.c. a montré un effet équivalent pour la polyarthrite rhumatoïde à celui de l'Actemra® i.v. De plus, en passant de l'administration intraveineuse à l'administration sous-cutanée, ces patients n'ont plus besoin de se rendre à l'hôpital ou au cabinet pour une thérapie par perfusion, ce qui en ce moment est souhaitable.

Abrogation des consignes de protection des personnes vulnérables.
Selon l'article 28 de l’Ordonnance 3 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19), l’Ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) du 13 mars 2020 a été abrogée. Dorénavant, il incombera aux employeurs de décider si leurs employés doivent travailler à la maison ou au bureau. La recommandation de travailler à domicile est levée, de même que les consignes de protection des personnes vulnérables. Celles-ci peuvent donc également retourner sur leur lieu de travail. Les employeurs sont toutefois tenus de prendre les mesures qui s'imposent pour protéger la santé de leurs employés, conformément à la loi sur le travail. La priorité est donnée aux mesures de distance, d’hygiène des mains et de nettoyage. Dans les cas où le respect de la distance de 1,5 mètre n’est pas envisageables pour des raisons inhérentes à la profession, d’autres mesures de prévention doivent être appliquées (p.ex. séparation physique, équipes séparées ou port du masque).

Recommandation pour les patients
Actuellement, il n'y a pas d'instructions généralement valables pour recommander l'arrêt de tous les médicaments immunosuppresseurs, compte tenu de la propagation croissante du coronavirus. Vous continuez donc à prendre vos médicaments antirhumatismaux sans changement jusqu'à nouvel ordre.

Dans certains cas, toutefois, votre rhumatologue traitant ou votre médecin de famille peut arriver à une évaluation différente des avantages et des risques de votre traitement et peut souhaiter suspendre le traitement, au moins temporairement. Dans ce cas, veuillez suivre les instructions individuelles

Informations complémentaires
LSR - Vaccination contre la grippe : expériences et recommandations (actuellement disponible uniquement en allemand)
LSR - Pandémie: conseils contre les infections
LSR - Questions fréquemment posées: FAQ
Organisation mondiale de la Santé (WHO) : Coronavirus
 

Contact

Société Suisse de Rhumatologie
Josefstrasse 92
8005 Zürich
T +41 44 487 40 62
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.